APRR – Ouvrages d’art du réseau

Analyse de la sensibilité vis-à-vis de la fatigue des ouvrages d’art du réseau APRR

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Les vérifications à la fatigue des ouvrages ont été introduites récemment dans les règlements de calcul des ouvrages d’art. Une quantité non négligeable d’ouvrages d’art a donc été conçue et réalisée sans la prise en compte formelle de cette problématique. Ainsi, suite à une demande du concédant GRA au titre du contrat de plan 2009 – 2013, APRR a été amené à vérifier dans quelles mesures les ouvrages de son réseau pouvaient être concernés par la problématique de la fatigue des ouvrages d’art. Le parc d’ouvrages d’APRR est composé de 2 773 tabliers construits entre 1957 et 2007.

Maître d’ouvrage & Maître d’œuvre

 Caractéristiques

Analyse du parc d’ouvrages d’Art d’APRR et classification de l’ensemble des ouvrages du réseau suivant la hiérarchisation des ouvrages à risques « fort à faible » à partir de simples données caractéristiques de l’ouvrage.

  • Nombre total de tabliers : 2 773
  • Période de réalisation des tabliers : 1957 – 2007 (50 ans)
  • Période réglementaire : 1906 – 2002 (96 ans)

Détails techniques

APRR a confié à DIADES l’étude de la problématique de fatigue des ouvrages d’art d’un échantillon représentatif de son réseau articulée autour des thématiques suivantes :

  • étude bibliographique sur les retours d’expérience de phénomènes de fatigue constatés sur les ouvrages d’art,
  • études des différents règlements de calculs BA, BP et métal à travers les époques afin d’analyser la sensibilité des ouvrages d’art d’APRR réalisés à ces époques et d’en déduire les critères objectifs de classification,
  • analyse des aléas du réseau d’APRR vis-à-vis de la problématique à la fatigue des ouvrages,
  •  élaboration d’une matrice d’évaluation de risques basée sur les différents niveaux de vulnérabilités et d’aléas déterminés sur le réseau.

 

Télécharger la fiche projet